Mathis Nithart et la Guerre des Paysans de 1525 - Michel Krempper

Référence: 539

Actuellement indisponible

Avertir lorsque l'article est disponible
20,00
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .

L’historien Michel Krempper s’est intéressé à Mathis Nithart, prévôt d’Eschentzwiller durant la Guerre des Paysans en cette contrée du Sundgau

Cet ouvrage comprend des annexes :
- une étude historique sur la Guerre des Paysans en 1525 dans le sud de l’Alsace
- et une pièce de théâtre du poète Emile Storck dans une version en dialecte alsacien Mathis Nithart (E Kinschtler im Bürekrieg)
.
  et sa traduction en français par Martine et François Blanché 

- préface de Jean-Paul Sorg

L’histoire éclaire la littérature, mais aussi la littérature éclaire l’histoire, nous y fait pénétrer et la rend vivante. Elle la complète, pourrait-on dire, en enrichit la compréhension, en imaginant des variantes, en actualisant, par des expériences de pensée, certaines virtualités. C’est un jeu. Voici ce qui aurait pu arriver et qui n’est pas moins rationnel, cohérent, que la réalité advenue. Si le Mathis Nithart d’Eschentzwiller, dont nous savons qu’il fut un meneur de la Guerre des paysans dans sa région, et le Mathis Nithart peintre, surnommé plus tard Grünewald, auteur du Retable d’Issenheim, avaient été une seule et même personne, étaient un même personnage… ? Les droits de l’imagination sont imprescriptibles.

Le drame en 4 actes Mathis Nithart (E Kinschtler im Bürekrieg) d'Emile Storck a été publié en 1967. Ce drame historique valut à l’auteur le 1er Prix du Concours Claus Reinbolt, organisé par la Fédération des Théâtres Alsaciens. Une première représentation par le Théâtre Alsacien de Mulhouse (TAM / ETM) en novembre 1968 en présence de l'auteur. En 1989, du 25 août au 2 septembre, la pièce a fait l’objet d’un spectacle théâtral en plein air à Magstatt-le-bas, avec l’aide la commune, l’Agence culturelle et technique d’Alsace et la Fédération départementale du Théâtre amateur du Haut-Rhin.

Martine Blanché, professeur d’allemand, vice-présidente du Cercle Emile Storck Kreis de Guebwiller est l’auteur d’une thèse, L’œuvre dramatique d’Emile Storck ; elle a étudié à fond cette pièce en particulier et tout son contexte historique. Elle s’engage à la traduire, avec son mari François Blanché, également germaniste. Une gageure. Personne n’y avait encore songé. Daniel Muringer, musicien, collecteur de poèmes et chants alsaciens, se propose de saisir le texte en Orthal. Voir sa notice sur la graphie. Du coup, la possibilité, qui était inespérée, s’offre d’une édition bilingue, ce qui est l’idéal et donne à l’ouvrage une valeur littéraire et pédagogique prometteuse. Voilà quelle a été la genèse d’un livre dont on ose attendre un regain d’intérêt pour l’un des plus grands, des plus purs, poètes alsaciens, pour son théâtre et, plus largement, le répertoire du théâtre alsacien dramatique si mal servi et connu.  We have a dream : voir la pièce sur scène, voir du théâtre vivant. Le théâtre vivant du peuple. Le théâtre d’un peuple vivant.

Mulhousienne d'Edition / Milhüser Verlag

 

Accessoires

Produit Remarque Statut Prix
Légendes alsaciennes au regard de l'histoire - Michel Krempper Légendes alsaciennes au regard de l'histoire - Michel Krempper
21,00 € *
* Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .
Afficher les propriétés de l'accessoire

Parcourir également ces catégories : Langue Alsace Identité, l'Alsace, sa langue et sa culture plus que millénaires… à votre portée